collegium-idf.fr-5 conseils pertinents pour protéger son nom de domaine

5 conseils pertinents pour protéger son nom de domaine

Les grandes entreprises ont besoin d’un site internet pour garder le contact avec ses clients et ses partenaires. La plupart d’entre elles procèdent à une analyse nom de domaine afin de protéger la plateforme. Ce mini-guide contient 5 conseils pour une sécurité optimale.

1er conseil : mettre à jour ses coordonnées

La première chose à faire consiste à tenir à jour les coordonnées liées à l’adresse internet. De cette manière, le propriétaire du site recevra tous les renseignements en rapport avec le nom de domaine. Concrètement, il sera au courant des demandes de transferts, du renouvellement, etc. En outre, les contacts font office de preuve si un autre individu tente de voler l’identifiant. Pour information, la commande nslookup domaine permet de connaître les données relatives à une adresse.

2ème conseil : renouveler à temps le nom de domaine

Un identifiant internet se distingue par son unicité. Pour l’avoir, l’individu doit le réserver auprès d’un bureau d’enregistrement. Selon la formule choisie, son site web peut fonctionner pendant une période entre 1 à 10 ans. Une fois la validité dépassée, la page devient inaccessible. Son propriétaire dispose d’une trentaine de jours pour procéder au renouvellement. Sinon, l’adresse est à nouveau disponible au public. En d’autres mots, une personne peut l’acheter si l’analyse nom de domaine a révélé des résultats intéressants.

3ème conseil : ne pas oublier d’activer le nom de domaine

Pour sécuriser convenablement une marque, l’exploitant doit la déposer. Le nom de domaine doit également correspondre à cette marque déposée. Dans le cas contraire, un autre individu peut l’avoir avec l’aide de la justice. Pour protéger plusieurs identifiants, il suffit de les pointer vers une plateforme principale. Sinon, le propriétaire peut personnaliser la page qui s’affiche lors que les internautes attendent une réponse suite à une requête. Notons que certains outils d’analyse nom de domaine en ligne proposent des interfaces de gestion très simple.

 4ème conseil : bien choisir son bureau d’enregistrement

La gestion d’un nom de domaine requiert la contribution de deux catégories d’institutions, dont le « registry ». Cette organisation a pour mission de gérer les extensions. Cependant, il est impossible de la contacter sans un intermédiaire appelé « registrars ». Ce dernier assure la distribution des adresses internet. Généralement, ces bureaux d’enregistrement sont des entreprises privées. C’est la raison pour laquelle il faut bien les choisir. Pour y parvenir, l’intéressé doit se rendre directement sur le site web du prestataire proposant le service. L’objectif est de trouver un acteur accrédité par le « registry ».

5ème conseil : réagir en cas de vol de nom de domaine

L’analyse nom de domaine permet de savoir si quelqu’un d’autre a utilisé son adresse internet. Dans ce cas, le propriétaire doit immédiatement avertir son bureau d’enregistrement. Celui-ci prendra soin de restaurer les configurations antérieures pour annuler les modifications. Ensuite, il enverra les accès d’administration au client. Cependant, la récupération de l’identifiant requiert une procédure juridique si un transfert a déjà eu lieu. Ce recours est également applicable en cas de cybersquattage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *