Retouche_Singe

Animation 3D : le motion-design présent au quotidien

L’animation 3D est devenue une intégrante de la vie quotidienne, que ce soit au cinéma, dans les publicités, les jeux vidéos, ou autres. Il n’est pas donc étonnant que beaucoup de gens s’intéressent à ce type de réalisation à usage multiple.  Pour en savoir donc un peu plus sur ce genre d’animation qui fait partie du motion-design, voici quelques éléments à considérer.

En quoi consiste une animation 3D ?

L’animation 3D est une sorte de motion-design ou design graphique est la technique qui permet d’animer des choses. L’image de synthèse 3D est donc une méthode d’animation numérique. C’est l’équivalent d’une animation en volume dans le domaine virtuel. Ce genre d’animation a été créé dès le début du numérique. En effet, il est possible de donner vie à une substance technologique grâce à la performance des ordinateurs et des logiciels. Depuis sa création, l’animation 3D a donc révolutionné de nombreux domaines, surtout le divertissement comme le cinéma et les jeux vidéos. De même pour le secteur professionnel dans la réalisation d’un spot publicitaire, d’un logo animé, ou la conception d’un guide technique d’un produit animé.

Comment concevoir une animation 3D ?

Pour créer une animation 3D, il nécessite d’avoir des logiciels comme dans tout type de motion Design. Il existe une multitude de logiciels sur le marché pour ce faire. Pour concevoir des objets ou des personnages, il faut suivre le modèle à trois dimensions qui sont : x pour les abscisses, y pour les ordonnées, et z pour l’espace. Outre les trois dimensions qui font de l’animation une vraie 3D, il faut aussi faire usage des algorithmes informatiques.  Ils permettent de traiter les modèles dans le but d’avoir une meilleure gestion de l’image. Pour ce faire,  il faut faire une simulation de lumière incidente avec laquelle vous allez pointer l’objet.  La lumière peut être une lampe, un soleil ou autre source. Certains logiciels peut produire des effets d’ombre et réflexions. La création dépend aussi du logiciel utilisé parce que les possibilités varient.

Quelques types de logiciels de modélisation 3D gratuits

Blender est actuellement le logiciel de modélisation le plus utilisé. En effet, c’est un modèle assez complet et open-source. Ce qui favorise la facilité d’utilisation, de plus, il existe en plusieurs versions : versions pour Windows, pour linux et pour un Mac OS X.  Sinon, le Sketchup Make est aussi une alternative très pratique. C’est une suite de dessin 3D en version gratuite et éditée par Trimble. Il est idéal pour fabriquer des dessins d’architectures ou d’aménagement d’intérieur. Il existe en version pour Windows et Mac. Il y a aussi le FreeCad qui s’adresse particulièrement aux constructeurs d’engins mécaniques ou des objets industriels en quête d’outil CAO.