Capture1

Impression laser, impression offset, impression encre UV, guide des bonnes pratiques

L’impression est un secteur d’activité qui, depuis ces dernières années, a connu d’énormes évolutions. Avec l’apparition de nouveaux supports et de nouvelles techniques, le métier est aujourd’hui en plein essor. Dans l’intérêt de ce domaine et surtout pour garder sa pérennité, les grands acteurs de l’impression sont tenus de s’engager vers une bonne pratique de leur activité.

La réduction des coûts

La réduction des coûts est un enjeu majeur auquel les entreprises d’impression devraient se préoccuper pour optimiser leur activité. Afin de maîtriser les dépenses, il faudrait en premier définir son processus d’achat en termes d’équipements. Cela inclut également la suppression de la monopolisation des matériels pour des usages personnels.

Le choix d’un équipement performant et adapté aux besoins est également un facteur important permettant de réduire considérablement les coûts inutiles.

La sécurité des documents et le respect de la confidentialité

La préservation de la confidentialité fait aussi partie de la bonne pratique des travaux d’impression. Il existe de nombreuses mesures permettant de mieux sécuriser les documents et protéger les données. Cela réside non seulement au niveau de la production, de l’organisation et des locaux, mais aussi au niveau humain (formation, contrôle, engagement et etc.).

Parlant de contrôle, il existe une autre mesure de sécurité qui permet de garder la confidentialité des documents, dont le port de badge dans les points d’impression.  Ainsi avant d’entrer et sortir des lieux, l’utilisateur doit insérer un code confidentiel pour sécuriser les données.

L’impression écoresponsable

Le développement durable fait également partie des engagements auxquels les entreprises de l’impression sont tenues de respecter pour la bonne pratique de leur activité.

Pour éviter les gaspillages inutiles et jeter certains documents imprimés, on privilégie l’impression recto-verso. Ce geste permet non seulement de favoriser la consommation de papier, mais également d’énergie et de tonner.

Il est aussi possible de jouer la carte de la mise en page afin de réduire la quantité de papier utilisé. Pour éviter qu’un bout de texte soit imprimé sur la prochaine page, il n’y a qu’à réduire la taille de la taille des polices ou bien supprimer les contenus inutiles. Si l’impression en couleurs n’est pas nécessaire, mieux vaut continuer en noir et blanc pour économiser l’encre.

Un des meilleurs moyens de réduire les déchets d’impression est de ne pas imprimer. Ce  qui implique qu’il vaut mieux repenser deux fois avant de passer à l’impression d’un document ou d’un courrier.