bg-header

Les uniformes scolaires d’hier et d’aujourd’hui.

Dérivé du latin « unus » signifiant unique ou seul, et « forma » qui veut dire forme ; le terme uniforme désigne un vêtement réglementé en fonction des normes érigées et que tous les membres d’un groupe sont tenus de suivre. On le retrouve très souvent dans le domaine scolaire, militaire ou encore professionnel utilitaire.

Les uniformes scolaires d’antan.

Aucune trace réelle d’apparition n’a été laissée par l’uniforme scolaire, mais on peut le retrouver dans différentes ethnies à travers le monde. Ses débuts dataient du Moyen-âge mais les plus connus commençaient à se montrer en Angleterre au 16è siècle dans les écoles des plus démunies. Les américains avaient, eux, tendance à associer l’uniforme aux biens nantis. A partir du 18è siècle jusqu’au 19è siècle, les établissements scolaires devenaient dangereux et anarchiques, les parents d’élèves les plus aisés prennent alors l’alternative des cours particuliers pour leurs enfants. Rapidement, l’uniforme est devenu un signe de prestige et de rang social élevé, on pouvait définir le rang de l’élève et ses privilèges suivant le nombre de boutons de son blazer. Découlant de l’uniforme militaire, l’uniforme scolaire est ainsi maintenu par une hiérarchie autoritaire. L’uniforme secondaire se caractérise principalement d’un blazer aux couleurs de l’école, d’un pantalon ou d’une jupe de couleurs sombres, d’une cravate et d’un pull portant l’écusson de l’école. Un uniforme primaire diffère de celui du lycée par un sweat qui remplace parfois le pull et le blazer. Le polo de l’école est porté durant les activités sportives de l’école.

Uniforme ou code vestimentaire ? Il y a une grande différence entre ces deux termes bien qu’ils contribuent massivement à l’éducation et à la discipline de l’élève. Un code vestimentaire indique ce que l’enfant ne doit pas porter tandis que l’uniforme met les élèves dans la décence et l’égalité en même temps.

Les uniformes scolaires modernes.

A l’heure actuelle, seules quelques écoles imposent l’uniforme scolaire en France. On retrouve entre autres les Maisons d’éducation de la Légion d’honneur, l’Institut de la Tour, Vatel, les Ecoles Tunon ou encore l’Internat d’Excellence de Sourdun. Aussi, le port de l’uniforme est exigé par 6 lycées de la Défense dont 1 de la marine nationale, 1 dans l’armée de l’air et 4 dépendants de l’armée de terre. Les écoles primaires et secondaires ont abandonné la sobriété et accordent aux parents d’élèves le droit d’insuffler un vent en vogue aux uniformes scolaires. Les prix sont également plus raisonnables en raison de la multiplication d’entreprises de conception et de fabrication d’uniformes scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *